Randonnées camping : comment s’orienter sans GPS

27 décembre 2023 Non Par

Randonnées camping : comment s’orienter sans GPS

Vous raffolez de l’aventure et êtes prêt à vous lancer dans une randonnée en pleine nature ? Alors, il est incontournable de maîtriser l’art de l’orientation. Vous pensez peut-être que le GPS randonnée est le seul allié en matière de navigation. Pourtant, il est possible de trouver son chemin sans cet appareil. Qu’il s’agisse de se référer aux astres ou d’utiliser une bonne vieille carte topographique et une boussole, plusieurs techniques peuvent vous aider à vous repérer. Dans cet article, nous vous initierons à l’art de randonner malin sans GPS.

Table des Matières

Comment se repérer avec une carte topographique et une boussole ?

Rien de mieux qu’une carte topographique et une boussole pour s’orienter lors d’une randonnée. Toutefois, il est nécessaire de comprendre comment utiliser ces outils.

Le plus important est d’abord d’identifier le nord sur votre carte. Le haut de la carte représente généralement le nord géographique. Une fois cela fait, il faut apprendre à orienter votre carte. Pour cela, vous devrez aligner le nord de votre boussole avec le nord de votre carte.

De plus, il est essentiel de comprendre les courbes de niveau sur une carte topographique. Ce sont des lignes qui unissent les points d’une même altitude sur le terrain. Elles vous permettent ainsi d’appréhender le relief et de mieux visualiser votre parcours.

Enfin, sachez que l’échelle de la carte est un indicateur crucial pour estimer les distances. Par exemple, une échelle de 1:25 000 signifie qu’un centimètre sur la carte équivaut à 250 mètres sur le terrain.

Les signes naturels pour s’orienter en randonnée

Lorsque l’on parle d’orientation en randonnée, il est important de mentionner les signes naturels. En effet, la nature regorge d’indices qui peuvent vous aider à randonner malin.

Par exemple, les cours d’eau suivent généralement une pente et descendent vers un bassin versant. En les suivant, vous êtes susceptibles de tomber sur un chemin ou un village. De même, certains arbres poussent de manière asymétrique, le côté le plus feuillu étant orienté vers le sud.

La position du soleil est également un excellent indicateur de direction. Le matin, le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest le soir. Donc, en fonction de l’heure, vous pouvez estimer votre direction.

Se repérer grâce au balisage des sentiers de randonnée

Il est rare de s’aventurer sur des sentiers de randonnée totalement vierges de tout balisage. En effet, la plupart des chemins sont balisés avec soin, ce qui facilite grandement l’orientation.

Le balisage peut prendre différentes formes : des marques peintes sur les arbres ou les rochers, des cairns (piles de pierres), des panneaux indicatifs, etc. Ces signes de balisage sont normalement visibles tout au long du parcours et doivent être suivis avec attention pour éviter de se perdre.

Cependant, il est important de ne pas se fier uniquement au balisage. En effet, ces marques peuvent parfois être effacées ou détruites.

Utiliser des applications pour s’orienter sans GPS

Même sans GPS, votre smartphone peut être un allié précieux pour vous orienter lors de votre randonnée. De nombreuses applications, comme Francois Jourjon ou Mont Blanc, proposent des cartes détaillées que vous pouvez télécharger et utiliser hors ligne.

Ces applications offrent généralement plusieurs fonctionnalités utiles pour la randonnée. Par exemple, elles peuvent afficher votre position sur la carte, calculer les distances, indiquer les points d’intérêt à proximité, etc.

Cependant, il est important de garder à l’esprit que la batterie de votre smartphone peut se décharger rapidement, surtout si vous utilisez activement ces applications. Il est donc recommandé de disposer d’une solution de recharge, comme un chargeur solaire ou une batterie externe.


En fin de compte, se lancer dans une randonnée sans GPS n’est pas seulement une nécessité face à une panne de batterie ou un signal inexistant. C’est aussi une manière de renouer avec les pratiques anciennes et d’appréhender la nature d’une manière plus authentique. Que vous soyez un randonneur expérimenté ou un débutant, nous espérons que ce guide vous permettra de prendre la route avec confiance, sans vous soucier de la signalisation GPS. Rappelez-vous, l’essentiel est de profiter du voyage et non de la destination. Alors, prêt à randonner malin ?

5/5 - (1 vote)